Défiscalisation en Loi Pinel


Objectif de la mesure de défiscalisation Loi Pinel

Grâce au dispositif de défiscalisation Loi Pinel, toute personne investisseur pourra bénéficier d’une défiscalisation sur l’IR selon la durée de location du logement.

Cette réforme permettra de répondre à la demande locative en incitant les contribuables à louer leur bien immobilier en contre partie d’une défiscalisation Pinel.

Selon les zones éligibles, le plafond des loyers donne la possibilité aux contribuables de bénéficier d’une meilleure rentabilité locative.


Le fonctionnement de la Loi Pinel

Le dispositif de la Loi Pinel permet à tout particuliers désireux d’investir dans un bien immobilier locatif de recevoir une réduction d’impôt sur son revenu de la part de l’Etat.

Le propriétaire devra louer cet achat immobilier afin de bénéficier des avantages de défiscalisation de la Loi Pinel.

En mettant en location l’appartement, celui-ci pourra bénéficier d’une réduction d’impôt sur les revenus importante.

Cet avantage fiscal varie en fonction de la période à laquelle celui-ci souhaite louer son appartement.


Les avantages de l’investissement locatif de la Loi Pinel

Le contribuable français verra ses impôts se réduire selon le nombre d’année choisie lors de la location.

L’investisseur immobilier pourra faire une économie d’impôt sur les revenus jusqu’à 63 000 € et avec un avantage fiscal de 21% sur une durée locative de 12 ans.

L’achat immobilier pourra être loué auprès de ses ascendants et ses descendants.

Le contribuable investisseur pourra investir dans deux biens immobiliers dans l’année.

En fonction des revenus perçus par les locataires, celui-ci pourra bénéficier d’une rentabilité locative.


Les contraintes de la Loi Pinel à respecter pour obtenir un avantage fiscal

  • Le logement devra être neuf ou en court de construction.
  • L’appartement locatif devra être vide.
  • La base de défiscalisation reposera sur un bien dont le montant est fixé à 300 000 € au maximum.
  • Le prix du logement par mètre carré sera plafonné à 5 500 €.

Selon la Loi Pinel, le plafonnement de la niche fiscal sera de 10 000 € par an.

Tous contribuables investisseurs devront respecter les plafonds fixés par le dispositif Pinel.

Les plafonds concernés s’appuient sur le prix du logement, sur les revenus des locataires.

De plus, l’investisseur immobilier devra choisir son bien immobilier locatif dans les zones éligibles fixé par la Loi Pinel.


Défiscalisation selon la longévité du contrat de location

La Loi Pinel prévoit de prolonger la durée d’engagement de location sur 12 années.

Le contribuable investisseur aura la possibilité de s’engager sur 3 périodes.

Selon sa durée de location, celui-ci verra ses impôts diminués sur le taux de réduction accordé par la Loi Pinel.

Elle se répartie de la manière suivante :

  • 6 ans avec un avantage fiscal de 12%
  • 9 ans avec un avantage fiscal de 18%
  • 12 ans avec un avantage fiscal de 21%

Guide Loi Pinel

Guide-Loi-Pinel

Découvrez le Guide Loi Pinel pour tout savoir sur le dispositif avant d’investir.

Vous retrouvez dans notre Guide Loi Pinel :

  • Le concept détaillé de défiscalisation Loi Pinel
  • Des témoignages d’autres investisseurs
  • Des simulations d’investissements
  • Des exemples de programmes immobiliers neufs éligibles

Consultez la brochure sur la Loi Pinel sur le site internet des impôts.